Ave Sangria – Les Rolling Stones du Pernambuco

thumbAve Sangria fait partie de ces groupes de rock qui traversent l’histoire de la musique comme des comètes. Le groupe vient de de Recife, dans l’Etat du Pernambuco. A l’époque, ce coin du Nordeste est à des années lumières de la moderne et cosmopolite São Paulo où triomphent alors le tropicalisme révolutionnaire de Caetano Veloso et Gilberto Gil et le glam rock androgyne des Secos e Molhados. A Recife, terre du maracatu, du coco et du forro, la scène rock est au mieux embryonnaire, avec en fer de lance le musicien Alceu Valença.

Aussi, les chansons d’Ave Sangria qui parlent sans détour de sexe et de suicide sur des gros riffs de rock font scandale dans cette bourgade provinciale ; scandale renforcé par leur usage de maquillage sur scène, leurs cheveux longs et une légende selon laquelle ils s’embrassent sur scène. Cette bande de hippies sulfureux est d’ailleurs surnommée les Rolling Stones nordestins, témoignage de l’époque où le groupe anglais sentait encore le souffre.

Ave Sangria enregistre son premier et unique album en 1974 à Rio de Janeiro. Sans expérience de studio, le groupe est affublé d’un producteur débutant qui ne comprend rien à leur musique ; ce qui fera dire aux membres du groupe que la production d’Ave Sangria est bâclée et aseptisée, et ne rend pas justice à leur son.

ave sangriaMalgré ce côté brouillon, le disque offre un mélange frais et vigoureux de rock psychédélique et de styles nordestins. Plus que le son, l’album est porté par les morceaux bien troussés composés par le chanteur Marco Polo: Hei man, O Pirata, Porque… Un des potentiels tubes est Seu Waldir, une chanson d’amour homosexuelle. Pour le pouvoir en place, c’est la provocation de trop et l’album est interdit.

Malgré la censure, le disque continue de circuler et s’affirme fil des années comme un jalon du rock nordestin. Si le groupe avait persévéré on imagine qu’ils auraient pu avoir une carrière à la Novos Baianos. Mais les regrets, ce n’est pas du genre d’Ave Sangria. De ces espoirs avortés, il ne nous reste cet album, avec ses imperfections, mais quel album !

Ave Sangria – Ave Sangria, Continental, 1974.

Image de prévisualisation YouTube

Traduction d’Hei Man:

Elle est montée sur la colline / Ela subiu pela colina
En courant et vêtue de jaune / Correndo e vestida de amarelo
Un corps cool et en sueur / Corpo suado e maneiro
Elle m’a vu et ne s’est pas cachée / Ela me viu e não se escondeu
Une sensation.. ha, han, elle m’a donnée / Uma sensação …hã-hão… me deu
Je ne veux même pas savoir / Não quero nem saber
J’ai roulé avec elle sur le sol / Rolei com ela pelo chão

La vie est faite de morceaux de Paradis /A vida é feita de pedaços do céu /
Je plains celui qui n’a pas eu le sien / Pobre de quem não teve o seu /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *